Stupeur et Tremblements

Origine:
  • France
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2003
Date de sortie: 26/03/2003
Durée: 1h47
Synopsis : Amélie, une jeune femme belge, vient de terminer ses études universitaires. Sa connaissance parfaite du japonais, langue qu'elle maîtrise pour y avoir vécu étant plus jeune, lui permet de décrocher un contrat d'un an dans une prestigieuse entreprise de l'empire du soleil levant, la compagnie Yumimoto. Fascinée par la hiérarchie d'entreprise japonaise, précise et méthodique, la jeune femme l'est d'autant plus par sa supérieure directe, l'intrigante et fière Mademoiselle Mori. Pourtant, Amélie va rapidement déchanter à la découverte d'une culture qu'elle ne connaît absolument pas. Ses fréquentes initiatives sont régulièrement sujettes aux réprobations de ses supérieurs. Face à cet acharnement, la jeune femme se plie à leurs exigences. Jusqu'à être mutée dans les toilettes.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    9.0/10 25 votes - 27 critiques

Avis des internautesdu film Stupeur et Tremblements

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 28 février 2008
Je comprends parfaitement que les Japonais ont un taux de suicide très important! Si "perdre" 10 min de la journée pour aller au toilette est un "sabotage", ils ont pas mal de pression sur les épaules! Les pauvres! J'ai lu ce livre à sa sortie et j'avais adoré! J'ai également adoré ce film. Au départ, j'étais septique quant au choix de Sylvie Testud mais il fut judicieux, elle a interprété ce rôle avec talent! Elle lui donne toute sa saveur! Superbe film!

Publié le 1 février 2008
Fidèle au livre, on n'est pas surpris. Cependant Sylvie Testud nous offre une interprétation remarquable !

Publié le 27 avril 2005
Stupeur et tremblements De Alain Corneau Avec Sylvie Testud Roman d'Amélie Nothomb Le livre ne m'avait que moyennement intéressé. Le film est bien réussi. Je me demande pourquoi le réalisateur a tenu a faire lire le script à Amélie Nothomb, tant le film est fidèle au texte. Sylvie Testud nous fait songer physiquement à Amélie Nothomb, ce qui rend le tout crédible. L'humour de l'auteur du livre est le même que celui qu'elle dégage dans ses interviews. Sylvie Testud, qui me fait parfois penser à Ludivine Saignier, joue bien, cette pétillance et cette fragilité à la fois. On trouve dans le film des moments jubilatoires à la manière d'Amélie Poulain. Par exemple quand elle se crée son boulot en mettant à jour les calendriers. Le surréalisme belge tout à notre honneur est présent. Je suis incapable de juger le niveau de connaissance de la langue japonaise de l'actrice principale, mais je lis qu'elle l'aurait appris de façon intensive pendant 3 mois avant d'interpréter le film. Le tout sonne en tout cas très juste, sauf un peu les scènes caricaturales de colères des chefs japonais. Le visage resplendissant de Sylvie Testud quand elle est fraîche et porte un beau chemisier bleu ou blanc est aussi professionnel que son visage déconfit après une nuit à broyer des chiffres au bureau. Son interprétation était parfaite. Comme était séduisante la scène de folie et la petite chorégraphie (une roue) dans le bureau la nuit, toutes lumières éteintes sauf celles des buildings à l'arrière-plan. Je comprends qu'Amélie Nothomb ait pu dire que jamais auteur de livre n'a été aussi satisfaite qu'elle de la transposition de son ouvrage au cinéma. PS: Comme on voudrait des toilettes belles, propres et agréables comme celles que devait entretenir notre "Amélie", dans tous nos endroits publics… Peu importe 27.04.2005 9/10

Publié le 15 mars 2005
Définitivement fou amoureux de kaori tusji, parfaite beaute

Publié le 30 mai 2003
fidèle au livre mais pq faire un film si ce n'est pour y rajouter certaines petites choses en plus personnelles à l'auteur ou au réalisateur?de plus la musique est regretablement très monotone et manque de style.ceci dit il n'en reste pas moins un bon film.

Partager

Suivez Cinebel