Les mystères de l'ouest

Titre original: Wild wild west
Origine:
  • États-Unis
Genre:
  • Western
Public: Jeune public
Année de production: 1999
Date de sortie: 28/07/1999
Durée: 1h44
Synopsis : 1869 - Deux agents spéciaux James West et Artemus Gordon, ont été désignés par le président des Etats-Unis pour neutraliser son plus dangereux ennemi le génial, richissime et démoniaque Dr Arliss Loveless. Choisis pour leurs compétences exceptionnelles, les deux hommes forment le plus étrange des duos le premier, champion de l'humour à froid et un fonceur charmeur et rusé; le second, raffiné, très 'mode', prône la réflexion et passe son temps à inventer des gadgets sophistiqués et des déguisements savants. D'abord rivaux et peu enclins à coopérer, West et Gordon vont devoir unir leurs talents pour empêcher l'assassinat du Président et apprendre à se faire confiance... ou presque. Une belle et mystérieuse artiste, Rita Escobar, se joint aux deux super agents pour les aider à capturer l'infâme de Loveless, qui dispose de son côté d'une talentueuse escouade féminine et de deux armes futuristes et redoutables le Train de la Mort Noire et une Tarentule mécanique de 25 mètres de haut crachant une pluie de balles.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    5.1/10 9 votes - 9 critiques

Avis des internautesdu film Les mystères de l'ouest

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 31 mars 2006
Là Thomas, permet-moi de te dire que tu as carrément pèté une durit!! Chouette, tes critiques raffinées mais ici on a un beau spécimen de navet! AUCUN RESPECT pour la série télévisée (oui, je l'ai beaucoup regardée étant petit , moi, et pourtant j'ai 34 ans seulement!), scénario idiot, acteurs n'y croyant pas non plus. Bref, 2 heures d'ennui! Y-en à marre de ces soi-disant réalisateurs et producteurs qui torpillent de chouettes séries télé!!!

Publié le 18 décembre 2005
trop beau will

Publié le 26 septembre 2005
Ayant déja à son actif de nombreux succès dans le genre de la comédie burlesque, noire ou parodique (La Famille Adams ou Men in Black, entres autres), le réalisateur Barry Sonnenfeld nous livre ici un nouvel et bel exemple de son inventivité et de son imagination débridée. Comme souvent, les adaptations actuelles de séries télévisées célèbres prennent souvent beaucoup - trop - de libertés avec le concept originel - on l' a bien vu avec Charlie' s Angels, Scoubidou, et d' autres (Les Incorruptibles et Mission Impossible faisant partie des quelques exceptions). Au point même que beaucoup de fans de ces séries, qui ont comptées parmis les succès du petit écran dans les années 50 et 60, aient criés à la trahison. Et, vu le résultat de la transposition sur grand écran, on les comprend assez bien. Heureusement, ici, Sonnenfeld n' est pas tombé dans le piège. Car il est un cinéaste à la fois doué et respectueux de ce qu' il transpose au cinéma (il l' a bien montré avec La Famille Adams). Si l' adaptation est certes un peu "fourre-tout" (les inventions, telle que l' araignée mécanique géante du méchant Dr. Loveless ou les milles et uns gadgets du génie Artemus Gordon sont certes originales et très bien pensée, mais tout de même un tantinet farfelues), elle n' est pas dénuée d' un certain charme, loin de là. Il a pu sembler étrange, de prime abord, aux fans de la série d' avoir confié le rôle qui était tenu jadis par Robert Conrad à will Smith (un shériff de couleur dans l' Amérique de 1869 - même après la Guerre de Sécession et l' abolition de l' esclavage, c' est évidemment assez tiré par les cheveux). Mais Sonnenfeld est parti du principe - et il avait vu juste - que la majorité du public actuel n' avait pas vu la série n' y prêterait guère attention. Pour le reste de la distribution, à part la - ravissante - Salma Hayek, qui n' est là que pour apporter la touche de charme féminin quasi indispensable à tout film de ce genre; Kevin Kline, lui, donne une interprétation à la fois drôle et convaincante dans son double-emploi (il y tient à la fois le rôle d' Artemus Gordon et du général-président Ulysse Grant; ainsi que de Kenneth Brannagh, superbe dans son rôle de méchant cul-de-jatte mégalomane. En conclusion, si le film prend donc quelques libertés avec la série, il a néanmoins eu le bon gôut d' en conserver l' esprit originel, qui en fait tout le charme.

Publié le 28 novembre 1999
Franchement, je m'attendais à beaucoup mieux. Moi aussi, j'aime beaucoup Will Smith, et j'ai été déçue. Un western, O.K., mais bon... Déjà que c'est pas mon genre de film, mais maintenant, je crois que je n'irai plus jamais en voir. Les acteurs jouent bien, d'accord, mais c'est le seul truc positif! Au lieu de voir ce western-là, allez plutôt voir 'Mort ou vif'.

Publié le 17 septembre 1999
il faut bien que les fims remplissent les salles de cinéma. Dans ce genre çi le cinéma n'est plus un art mais une industrie. enfin cela fait quand meme vivre des gens.

Partager

Suivez Cinebel