Die Hard : Belle journée pour mourir

Titre original: A Good Day to Die Hard
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Action
  • Crime
  • Thriller
Public: Tout public
Année de production: 2012
Date de sortie: 13/02/2013
Durée: 1h50
Synopsis : L’inspecteur John McClane se porte au secours de son fils Jack, retenu prisonnier en Russie. Tous deux devront également faire face à un puissant leader russe qui s’avère être un danger pour la paix mondiale...

Vidéosdu film Die Hard : Belle journée pour mourir

Actualités du film Die Hard : Belle journée pour mourir

John McClane n’a pas changé

Bruce Willis s’est beaucoup impliqué dans Die Hard: Belle journée pour mourir

Avis des internautesdu film Die Hard : Belle journée pour mourir

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 8 mars 2013
La seule étoile accordée à ce film est déjà bien généreuse! Mon dieu mais quelle horreur! Un conseil: n'allez pas voir ce film au cinéma au risque d'être totalement déçu et de gaspiller son argent. Scénario rempli de clichés, des effets spéciaux en veut tu en voilà mais qui sont présents que pour donner du relief au film ( mais sans succès). Jeu d'acteur nul, dialogues répétitifs ( "Et dire que j'etais en vacances", "c'est ça des vacances?", bla bla bla)et scénario totalement inintéressant. Mon compagnon, fan de la saga, a été aussi déçu que moi. Non, vraiment, n'y allez pas.

Publié le 23 février 2013
Largement le moins bon de la série… Le chant du cygne suranné d’une saga dépenaillée, qui a perdu tout ou presque de son inventivité initiale et de l’originalité née de l’atypisme de son héros. Un navet qui ne vient que confirmer la tendance déjà partiellement perceptible dans le 4ème volet, celle d’une série en manque cruel d’inspiration, qui verse dans une surenchère destinée à combler par l’outrance ce qu’elle n’est plus à même de produire par un renouvellement inexistant. Soyons clairs : le film ne déplaira pas à ceux qui applaudissent aux cascades et explosions à gogo et s’en contentent pour une heure quarante de divertissement. En revanche, il ne pourra que décevoir les aficionados d’une série qui, jusqu’à son troisème volet inclus, parvenait encore à demeurer fidèle à elle-même sans sacrifier « l’esprit Mac Lane » ni l’irrévérence élaborée du personnage sur l’autel des seuls effets pyrotechniques. Ici, on n’a droit qu’à un scénario faiblard de série B piteusement élaboré, des retournements de situation peu fouillés dont on sent qu’ils n’ont été inclus de force dans le script que « parce que c’est dans l’esprit de la série », des acteurs qui se contentent d’une uniformité de ton et de mimiques, et des scènes d’action qui font office de gavage visuel, trompe-l’oeil dans une histoire échouant à susciter la moindre empathie réelle pour les personnages et la moindre accroche pour un récit cruellement épuré de sa consistance d’antan. On se retrouve alors avec un film commercial dans le mauvais sens du terme, un récolte-billets sur commande d’un studio qui cherche tout juste à exploiter encore un peu le filon « Die Hard » jusqu’à plus soif, sans se préoccuper d’en faire un film digne de ses prédécesseurs ni de faire rimer qualité avec dollars. Quitte à oublier en passant qu’en pressant trop le citron, on arrive un jour à lui faire perdre tout son jus.

Publié le 23 février 2013
Largement le moins bon de la série… Le chant du cygne suranné d’une saga dépenaillée, qui a perdu tout ou presque de son inventivité initiale et de l’originalité née de l’atypisme de son héros. Un navet qui ne vient que confirmer la tendance déjà partiellement perceptible dans le 4ème volet, celle d’une série en manque cruel d’inspiration, qui verser dans une surenchère destinée à combler par l’outrance ce qu’elle n’est plus à même de produire par un renouvellement inexistant. Soyons clairs : le film ne déplaira pas à ceux qui applaudissent aux cascades et explosions à gogo et s’en contentent pour une heure quarante de divertissement. En revanche, il ne pourra que décevoir les aficionados d’une série qui, jusqu’à son troisème volet inclus, parvenait encore à demeurer fidèle à elle-même sans sacrifier « l’esprit Mac Lane » ni l’irrévérence élaborée du personnage sur l’autel des seuls effets pyrotechniques. Ici, on n’a droit qu’à un scénario faiblard de série B piteusement élaboré, des retournements de situation peu fouillés dont on sent qu’ils n’ont été inclus de force dans le script que « parce que c’est dans l’esprit de la série », des acteurs qui se contentent d’une uniformité de ton et de mimiques, et des scènes d’action qui font office de gavage visuel, trompe-l’oeil dans une histoire échouant à susciter la moindre empathie réelle pour les personnages et la moindre accroche pour un récit cruellement épuré de sa consistance d’antan. On se retrouve alors avec un film commercial dans le mauvais sens du terme, un récolte-billets sur commande d’un studio qui cherche tout juste à exploiter encore un peu le filon « Die Hard » jusqu’à plus soif, sans se préoccuper d’en faire un film digne de ses prédécesseurs ni de faire rimer qualité avec dollars. Quitte à oublier en passant qu’en pressant trop le citron, on arrive un jour à lui faire perdre tout son jus.

Publié le 17 février 2013
John McLane revient une nouvelle fois et cette fois, pour aider un fils qu'il ne connaît finalement que très peu, dans le décor de la Russie moderne. Dernier de la série, j'ai été un peu déçu au niveau du scénario, de l'épaisseur des méchants, de l'humour pas très original et de certaines séquences réalisées. Cela reste néanmoins du divertissement d'action à gros budget et on en a pour son argent. Peut néanmoins mieux faire...

Publié le 16 février 2013
Superbe film...A voir sans hésitation...Le meilleur de la série...

Ils recommandent ce film

Partager

Suivez Cinebel