Een bladzijde van liefde

Titre original: Une page d'amour
Origine:
  • Belgique
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 1977
Durée: 1h37
Synopsis : La critique cinématographique belge n'a jamais brillé par sa mansuétude envers la production nationale. Elle s'est même autorisé quelques assassinats en bonne et due forme de chef-d'oeuvres comme L'homme au crâne rasé. Elle n'a pas manqué de démolir les films de Maurice Rabinowicz, un de nos cinéastes les plus importants... autant que méconnu ! Une page d'amour, comme déjà son très brechtien précédent film, le Nosférat, intègre des moments de théâtre à une action jouée avec un réalisme décalé, et c'est sans doute cette extrême distanciation qui a le plus déconcerté. François (Samy Frey) assiste de sa fenêtre à l'internement brutal de Carlos, un ouvrier en révolte qui a assassiné son patron. Une série de rencontres étranges, des comédiens militants, une belle inconnue (Géraldine Chaplin) l'amènera à tout remettre en question, une vie banale et routinière, une carrière de fonctionnaire, une fiancée bourgeoise et conformiste. Il décide d'organiser l'évasion de Carlos... Pour cette démolition en règle, lente, minutieuse, méthodique, des valeurs rancies de la bourgeoisie et du fascisme ordinaire, Maurice Rabinowicz avait fait appel à deux acteurs d'envergure internationale. Marc Hérouet en a signé la musique. Une oeuvre à redécouvrir, dont Sélim Sasson, disparu il y a peu, disait qu'elle était un des films les plus importants du cinéma belge. Rien moins que cela.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    Il n'y a pas suffisamment de cotes (0)

Avis des internautesdu film Een bladzijde van liefde

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Partager

Suivez Cinebel