Trainspotting

Origine:
  • Royaume-Uni
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: À partir de 16 ans
Année de production: 1995
Durée: 1h33
Synopsis : Edimbourg, années 80. Mark Renton est un jeune drogué qui mène une existence chaotique avec ses soi-disant amis : Begbie véritable psychopathe qui prend un malin plaisir à tabasser les gens, Sick Boy, obsédé par James Bond et Sean Connery, Spud camé simplet et fier de l'être et Tommy, le gentil sportif de la bande, qui va basculer dans la déchéance lorsqu'il perd sa petite amie. S'approvisionnant en drogue de toutes sortes chez Mikey, alias Mother superior, la petite bande vit de larcins et d'expédients pour obtenir l'argent nécessaire. À la suite du décès du bébé de la compagne junkie de Sick Boy, Mark décide de décrocher.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    9.6/10 3 votes - 3 critiques

Avis des internautesdu film Trainspotting

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 11 mars 2009
Un chef d'oeuvre !!! Tout y est impeccable : le scénario, le jeu des acteurs et le charisme des personnages qu'ils incarnent. La bande originale est à couper le souffle. Le montage tient en haleine le spectateur du début à la fin. Film fort différent de 'Slumdog Millionaire' mais qui lui est quelque part bien supérieur. Le seul défaut qu'on peut lui attribuer est, qu'en ayant accédé au statut culte, ce film et sa mise en scène peuvent faire oublier au spectateur la dureté du thème de l'addiction à la drogue, ici abordée.

Publié le 5 janvier 2005
L'ambiance fait le film... Et le film est parfait, léger,... on s'envolerait... A voir absolument, les acteurs sont superbes et le film toujours actuel.

Publié le 25 août 2004
Un pur chef-d'oeuvre des années 90 ! Boyle signe là pour moi son meilleur film. Si certains disent que ce film a vieilli, je lui trouve personnellement une fraîcheur cinématographique impérissable. De plus, le thème abordé est, malheureusement, quelquechose de toujours présent dans notre société. Ewan McGregor est épatant tout comme Robert Carlyle, épatant en psychopathe déjanté. Pour conclure, la musique est totalement jouissive, surtout le Born Slippy de Underworld en final. Un must ! A voir absolument et en V.O (bien que je me demande si une V.F existe)
  • 1

Partager

Suivez Cinebel