L'équipier

Origine:
  • France
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2004
Date de sortie: 03/11/2004
Durée: 1h40
Synopsis : Camille arrive à Ouessant, son île de naissance, pour y vendre la maison familiale qui n'est plus aujourd'hui qu'une maison de vacances. Yvon, son père est mort il y a dix ans et Mabé, sa mère, l'an dernier. Camille et Jeanne, sa tante, vont passer une dernière nuit dans la maison, une nuit blanche pour Camille qui va y découvrir un secret... En 1963, un homme est venu faire équipe avec son père, alors gardien du phare de La Jument. Cet homme, blessé au combat en Algérie, bénéficiait d'un 'emploi réservé' aux Phares et Balises. Il n'est resté que deux mois, mais son passage a été dévastateur...
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    9.0/10 36 votes - 37 critiques

Avis des internautesdu film L'équipier

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 12 février 2005
un film rare et discret ; dommage, comment en faire profiter le "grand" public ? Une émotion intense, et qui dure longtemps après. De l'intimité sans l'intellectualisme : merci pour ce bohneur.

Publié le 1 février 2005
très beau film!Les amateurs eront decus les autres eront enchantés intepretation tres juste de tous les acteurs ! je vs le conseille vraiment!

Publié le 16 décembre 2004
J'ai adoré. Quelle ambiance dans ce phare ! Et Sandrine Bonnaire, toujours cette sensibilité naturelle qui vous touche au plus profond.

Publié le 14 décembre 2004
J'ai pas de commentaire, j'ai vraiment pas aimé

Publié le 6 décembre 2004
Comment trouver une faille à ce film puisque "rien n'est parfait" ? Je le trouve personnellement très beau. On est propulsés en Bretagne dès le début, parmi des villageois qui ne se posent pas trop de questions, qui vivent plutôt d'après le schéma "naître, vivre, mourir dans ses racines à travers les générations". L'histoire se situe dans les années soixante qui suivent directement la guerre avec l'Algérie et on perçoit ces traumatismes à travers leur comportement . Les trois acteurs principaux interprètent un homme et une femme victimes de leur passion et Philippe TORRETON que je n'avais pas vu encore dans une rôle est boulversant dans son interprétation d'une personne à la très profonde humanité. Dans ce film, rien ne manque, et surtout pas les imperceptibles regards ou gestes ou paroles qui semblent anodines et qui reflètent à merveille une irrépressible passion. D'un autre côté, la mesquinerie, la veulerie, la bêtise, le côté puéril de personnes en milieu restreint sont représentés de façon très réaliste. Un des plus beaux films français que j'ai eu le plaisir de voir depuis très longtemps.

Partager

Suivez Cinebel