Non ti Muovere (Don't Move)

Origines:
  • Italie
  • Espagne
  • Royaume-Uni
Genre:
  • Comédie dramatique
Public: Tout public
Année de production: 2003
Date de sortie: 22/12/2004
Durée: 2h05
Synopsis : En attendant les résultats de l'opération à haut risque que sa fille a dû subir à la suite d'un accident de scooter, un chirurgien voit une jeune femme apparaître dans le parc de l'établissement hospitalier. Cette vision le ramène quelques années auparavant, le jour où il a rencontré une dénommée Italia.
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    8.8/10 15 votes - 15 critiques

Avis des internautesdu film Non ti Muovere (Don't Move)

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 14 janvier 2005
jai lu le livre il est extra BRAVO margaret mazzantini

Publié le 11 janvier 2005
.Acceptons certaines incongruités (exemple:un chirurgien qui perd tout contrôle de lui-même parce qu'il a bu tout au plus 20cl de vodka).Dès lors,ce film d'atmosphère se laisse regarder sans ennui d'autant plus que les dialogues sont à la hauteur. Bonne interprétation d'ensemble et chapeau à Pénélope Cruz qui une fois de plus s'engage à fond dans un rôle qui ne la met pas toujours en valeur.

Publié le 10 janvier 2005
Film où se cotoient la grandeur et la décadescence, la pauvreté et la richesse, la rudesse et la tendresse... il ne peut laisser indifférent. Le jeu des acteurs est vrai, et ne pêche que par rares moments par excès... On ne sort pas indemne de ce film, il éveille en nous un questionnement. A voir ! 8.5/10

Publié le 9 janvier 2005
Sacré acteurs (Pénélope Cruz n'est pas uniquement une superbe plastique, qui en doutait encore!). Les fidèles du Vendôme et du cinéma latin ne trouveront pourtant pas le style innovent avec ces allez et venues dans le temps qui jetent le trouble sur un scénario faiblard. Mais bon Dieu, que le cinéma latin est riche.

Publié le 9 janvier 2005
La fille qui a subi des attouchements de son père, ça pue un rien une psychanalyse désormais dépassée. Par dessus le marché, elle se fait violer par son amant, mettre enceinte, avorter par des gitans. Elle attrape une infection fatale malgré l'opération d'urgence - toujours par l'amant - qui hurle dans un bled d'hôpital: comprenez pas l'italien? Et puis le chirurgien qui sort de sa poche une ordonnance pour un problème de peau, faut le faire. La mère qui reproche à sa fille qui sort du coma de ne pas avoir mis son casque, c'est assez cliché aussi. J'aurais bien mis 4/10, mais c'est pas possible.

Partager

Suivez Cinebel