Sherlock Holmes: Jeu d'ombres

Titre original: Sherlock Holmes: A Game of Shadows
Origine:
  • États-Unis
Genres:
  • Action
  • Aventure
  • Crime
Public: Tout public
Année de production: 2011
Date de sortie: 28/12/2011
Durée: 2h09
Synopsis : Sherlock Holmes et son fidèle acolyte le Docteur Watson unissent leurs forces pour déjouer le plan machiavélique de l'un de leurs pires ennemis, le professeur Moriarty.

Vidéosdu film Sherlock Holmes: Jeu d'ombres

Horaire du film Sherlock Holmes: Jeu d'ombres

Régions
Versions audio
Formats vidéo
Jours
Heures


CINEMATEK

Bruxelles


Horaires du film Sherlock Holmes: Jeu d'ombres dans le cinéma CINEMATEK
Dates Versions Formats Heures
dimanche 11/01 VO   S.t. bil. Ana
17:30

Avis des internautesdu film Sherlock Holmes: Jeu d'ombres

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Publié le 28 avril 2012
Action, intrigue, humour, voilà encore une belle mixture qui en fait un très bon film !

Publié le 8 février 2012
Je n'avais déjà pas digéré le premier, alors...

Publié le 25 janvier 2012
"Mais pourquoi tant de haine?": c'est ma réaction après lecture du papier critique de la LB sanctionnant "Jeu d'ombres" d'un 2,5/10. Les goûts et les couleurs...bon, d'accord. Mais pas d'excuse pour la mauvaise fois des fossoyeurs de divertissements qui démolissent sans arguments objectifs. Rien trouvé de mieux que l'air archi-connu: Guy Ritchie est l'ex de Madonna? Et après ? Ceux qui, comme moi, ont apprécié le premier opus se régaleront. Le rythme est soutenu, alternant la mise en place des clés des énigmes à tiroirs et les scènes d'action. Les dialogues sont ciselés, drôles et percutants,renforçant la complicité visible entre Robert Downey Jr et Jude Law.Cet épisode est rehaussé par l'introduction d'incontournables personnages des romans : Mycroft,le frère du détective, et le Professeur Moriarty, l'ennemi juré de Holmes (génial climax final). J'ai retrouvé avec plaisir la "Holmes-o-vision" (prévisions mentales du détective avant l'action)et cette fois les scénaristes emmènent Holmes et Watson hors de Londres. Attention : morceaux de bravoure bourrés d'inventivité. Tout ça souligné par la B.O. de Hans Zimmer, parvenu à renouveler la partition harmonieuse en gardant le gimmick du premier opus. N'en déplaise à certains, ce dépoussiérage du détective colle davantage au personnage décrit dans l'oeuvre de Conan-Doyle. Oui, Holmes était excentrique et aimait les déguisements(loin du dandy avec casquette à carreaux à double visière et pipe courbée) et : oui, il pratiquait ce style de combats instinctifs (le baritsu). Leslie S.Klinger, spécialiste holmésien de renommée(crédité au générique)y est sans doute pour quelque chose.Sans rien dévoiler de l'intrigue, on peut dire que le suspense est maintenu intact jusqu'au mot "the end"...

Publié le 23 janvier 2012
Pfff, mais où ont-ils été chercher un scénario aussi tarabiscoté et pourtant tellement dénué de sens. Indices qui n'en sont pas, histoire qui ne rime à rien... On s'ennuie. Et ce n'est pas la performance des acteurs qui sauve la mise. On va quand même lui mettre une ou deux étoiles pour les costumes, les reconstitutions historiques et la technique avec ralentis made in us. Et pourtant, je trouve ça trop décalé par rapport au sujet du film. Sir Arthur Conan Doyle doit probablement se retourner dans sa tombe.

Publié le 17 janvier 2012
le genre "ça pétarade et de l'action tout le temps" que ça en devient plat et puis on baille avant de partir en haussant les épaules.

Partager

Suivez Cinebel