The Oxford Murders

Origines:
  • Espagne
  • France
Genres:
  • Crime
  • Thriller
Public: Tout public
Année de production: 2008
Date de sortie: 01/10/2008
Durée: 1h47
Synopsis : Oxford. Une vieille dame est assassinée. Le premier meurtre d’une série qui semble obéir à une logique mathématique : chaque crime est annoncé par un symbole dont la signification échappe aux enquêteurs. De leur côté, un jeune étudiant et un éminent professeur de mathématiques qui ne se connaissent pas se trouvent eux aussi plongés au coeur de cette énigme et font équipe pour la résoudre. Mais la raison humaine peut-elle être mise en équation ?
  • /10 Vous devez être connecté à votre compte pour coter ce film
    4.0/10 3 votes - 3 critiques
  • 2.5/10  Cote de lalibre.be du film The Oxford Murders

  • 7.5/10  Cote de DH.be du film The Oxford Murders

Avis des internautesdu film The Oxford Murders

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
  • 1
Publié le 3 novembre 2008
Une grande déception! Elijah Wood carrément pas crédible, je suis parti avant la fin...

Publié le 4 octobre 2008
Largement décevant, The "Oxford numbers" offre un scénario invraisemblable, des personnages peu crédibles, et des acteurs fascinants. Il n'est pas si simple d'additionner autant de talents pour parvenir à aussi peu de résultats. On donnera également une étoile touristique aux rues d'Oxford.

Publié le 1 août 2008
Dès 1992, Alex de la Iglesia impose son goût pour le fantastique à grandes doses d'humour noir avec Accion Mutante. Il commet ensuite avec brio, El Dia De La Bestia (1995), Perdita Durango (1997), La Comunidad (2000), 800 Balas (2002) et El Crimen Ferpecto (2004). Ce nouveau projet d'Alex de la Iglesia s'assimile à un double défi pour le réalisateur hibérique. Il s'agit de son premier thriller classique, qui plus est, réalisé dans la langue de Shakespeare. En contrepartie, il a pu s'offrir un casting de luxe avec Elijah Wood, John Hurt, Julie Cox et Leonor Watling. Est-ce que le réalisateur espagnol préféré du BIFFF a su être à la hauteur de ses ambitions ? La caméra d'Alex de la Iglesia virvolte autour de ses personnages, à qui il donne de vrais caractères détestables comme il sait si bien les créer. Pourtant, ce thriller ne prend jamais véritablement son envol. Ce intrigue à rebondissements se noie dans des dialogues trop longs, dans un contexte permanent d'opposition entre le professeur aigri et l'étudiant arrogant. De ce côté là, ça sent le réchauffé à plein nez et c'est même carrément ennuyant. The Oxford Murders déçoit dans son ensemble, par un classissisme effrayant au niveau du fond. La patte d'Alex de la Iglesia n'est pas assez prononcée et ne se ressent que dans la mise en scène et les personnages. D'ailleurs, ça fait un peu mal au coeur de ne pas encenser son nouveau film mais il ne faudrait pas non plus qu'il décide d'emprunter un mauvais chemin... cependant, un mauvais pas est toujours pardonnable ! Á Retenir : un plan séquence magnifique dans les rues d'Oxford, un Dominique Pinon toujours aussi croustillant, une préparation de spaghetti intéressante, un squash très mathématique et un policier à la belle moustache.
  • 1

Partager

Suivez Cinebel