Dernières critiques Rss

Publié le 21 novembre 2014  à propos de La French
Promu juge du grand banditisme à Marseille, le juge Michel s'affaire activement à obtenir enfin des résultats dans les enquêtes contre la French Connection, véritable pieuvre intouchable à Marseille avec le parrain Zampa. Fiction sur base d'évènements réels et valant principalement pour le duo principal qui s'oppose et accapare l'écran.

Publié le 21 novembre 2014  à propos de Hunger Games - La Révolte : Partie 1
Quelle déception... Les bandes annonces annonçaient du lourd. On était emballés par la fin du deuxième que j'ai revu juste avant d'aller voir ce troisième opus complètement inutile. Les puristes diront : "Ca respecte entièrement le livre". Ok... Mais le livre est ultra lent tout comme ce film. 2h pour finalement se retrouver au même endroit qu'à la fin du 2ème. Attendre la guerre avec impatience mais avec 10€ en moins dans son portefeuille. Rien à dire sur les effets, la réalisation ou les acteurs mais ils auraient pu nous épargner ces 2h où je me suis réellement embêté en me demandant quand ça allait s'accélérer... Ils auraient pu boucler le pitch de cette histoire en 30min et les rajouter au début de la Partie 2 mais Money Money Money...

Publié le 20 novembre 2014  à propos de White Bird in a Blizzard
Derrière une mystérieuse histoire de disparition et avec en toile de fond une sévère critique de l’American way of life Araki raconte l’émancipation d’une jeune adulte. Cela fonctionne car les trois dimensions du récit s’imbriquent parfaitement et qu’Araki choisit avec bonheur de flirter avec la caricature pour ses personnages secondaires. Non seulement cela nous les rend attachants et intriguants mais cela donne au film une allure de comédie satirique délurée, moins sage qu’il n’y parait (le film étant par ailleurs très structuré par sa narration).

Publié le 20 novembre 2014  à propos de Love Is Strange
Très inspiré lors de son précédent film Ira Sachs garde le cap avec ce « Love is strange » tout aussi réussi. Son portrait de deux vieux amants saisis dans l’adversité manifeste une délicatesse d’autant plus prégnante que l’interprétation des deux tourtereaux est remarquable de justesse et de sobriété. Mais Sachs ne se contente pas de cette touche si personnelle qu’il aurait pu décliner en mélodrame raffiné. Au contraire il confronte l’humanité profonde de ces deux êtres à l’égoïsme de leurs hôtes qui dans leur générosité n’arrive pas à cacher cet individualisme qui sépare les gens et qui rend la solitude de nos deux amants éloignés encore plus cruelle. Ce qui fait de ce film en fin de compte une étude de mœurs beaucoup plus subtile que les charges convenues contre l’american way of life.

Publié le 20 novembre 2014  à propos de Image
Travaillant à coeur pour son mentor un présenteur vedette de TV un peu sur le déclin et mis sous pression, Eva, jeune journaliste flamande, s'affaire à réaliser un documentaire sur les quartiers chauds du canal à Bruxelles. Ayant établi un contact avec un caïd marrocain un peu rangé, Lahbib, elle parvient à établir un rapport de confiance ce qui lui permet de réaliser le reportage creusé qu'elle souhaite. Plutôt une bonne surprise, dans la veine des barons mais en plus noir, le film permet d'aborder de nombreux sujets et parvient même à surprendre malgré certaines choses un peu convenues et prévisibles. Il montre aussi un savoir-faire certain dans la réalisation.

Les plus actifs du moment

46 critiques
20 critiques
17 critiques
13 critiques
9 critiques

Newsletter Cinebel

Suivez Cinebel