Actualités

Marion Cotillard: "Je me fous de ce qu’on raconte !"

Publié le 11 septembre 2012 dans Actu ciné

Marion Cotillard ne lit pas ce qu’on écrit sur elle. Cela vaut peut-être mieux...
Il y a quelques jours, Ariane Massenet, notre consœur de Canal +, évoquait dans les colonnes de Paris Match ses sept années passées au Grand Journal , l’émission la plus emblématique de Canal +. Nostalgie oblige, la blonde – qui présente désormais La Matinale sur la chaîne cryptée – est du coup revenue sur ses plus belles rencontres quotidiennes avec les stars et les personnalités politiques du moment.

Si interviewer Tony Blair, Mariah Carey, Meryl Streep ou encore Sylvester Stallone s’est révélé une vraie partie de plaisir, il n’en est pas de même pour Whitney Houston qui, selon Ariane, était défoncée et prenait tout mal . Résultat, le live avec la regrettée chanteuse partira en sucette.

Marion Cotillard, égérie de Dior et oscarisée pour La Môme, en prend elle aussi pour son grade : Marion Cotillard, c’est bien une fois. Au bout de la quatrième, on se lasse… , relatait Ariane. Fatalement, on s’est dit à la rédaction que nous aurions bien aimé connaître la réaction de l’intéressée. Eh bien justement, nous lui avons posé la délicate question au Festival International du Film de Toronto et force est de constater que l’actrice française – venue faire la promo de De rouille et d’os au Canada – ne semblait pas ravie que nous l’emmenions sur ce terrain-là : Si vous saviez à quel point je m’en fous. Je m’en fous même royalement ! Que ce soit sur le net ou dans la presse, je ne lis pas ce qu’on écrit, dit ou raconte sur moi. Cela ne m’intéresse pas. Je n’ai pas de temps à perdre à ça ! On peut donc dire toutes les méchancetés que l’on veut sur mon compte, ça ne m’atteint pas !”

Au fond, que reproche-t-on à la compagne de Guillaume Canet ? De manquer de spontanéité ! , nous expliquaient des correspondants de presse. Le problème avec Marion, c’est que depuis qu’elle a remis en cause la version officielle des attentats du 11 Septembre, l’exercice de l’interview semble être devenu très pénible pour elle. Un accouchement verbal dans la douleur !” Et d’ajouter : L’actrice donne l’impression désormais d’être dans le contrôle total de son image. Tout est devenu lisse, insipide, dans sa façon de s’exprimer ou de raisonner. On se demande même si elle n’a pas suivi un media training pour que rien ne transparaisse. Marion, c’est triste à dire mais aujourd’hui elle manque de naturel.”

Un comble pour cette militante eco-friendly , très proche de Greenpeace, qui nous a d’ailleurs confié au cours de cet entretien qu’elle n’utilisait que des couches biologiques pour langer son bébé. Tu parles d’un scoop !


Frank Rousseau, envoyé spécial de la DH au Canada

Personnalités liées

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel