Actualités

La Cène selon Stallone

Publié le 7 août 2012 dans Actu ciné

Il parodie le tableau de Léonard de Vinci pour The Expendables 2.
Sylvester Stallone ose tout. On ne lui fera pas l’injure de citer l’une des répliques les plus célèbres de Michel Audiard à ce sujet, mais quand même, là, il frappe fort.

Histoire de donner envie aux nostalgiques des gros bras des années 80 de venir voir The Expendables 2 en salle dès le 22 août, il vient de publier une nouvelle affiche en forme de parodie de La Cène ! On l’y voit au centre, à la place de Jésus, les bras en croix et deux gros flingues dans les mains. À ses côtés, armés jusqu’aux dents face à un nombre impressionnant de bouteilles d’alcool, Jason Statham, Bruce Willis, Jean-Claude Van Damme, Jet Li, Chuck Norris, Dolph Lundgren et Arnold Schwarzenegger représentent ses apôtres. Une illustration pour le moins audacieuse puisque le scénario officiel évoque une “vengeance en terrain hostile” et la “destruction des forces ennemies” prêtes à faire usage d’armes “enrichies au plutonium” destinées à “changer l’équilibre du monde”. Bref, Léonard de Vinci doit se retourner dans sa tombe en voyant son tableau parodié de la sorte.

voir la comparaison entre l'affiche et le tableau


Arnold Schwarzenegger, dont le côté blagueur n’a pas nécessairement fait la réputation, s’en amuse par contre beaucoup. Et prédit déjà un carnage au box-office. “Sur base des projections-tests dont nous disposons, The Expendables 2 va faire un carton. Probablement plus grand encore que le premier film. Et ensuite, Sylvester Stallone reviendra probablement me demander de jouer dans son prochain film.

Il est vrai qu’entre les deux opus des mercenaires étripeurs, les deux superstars des eighties se sont retrouvées sur le plateau de The Tomb. “Quand je suis arrivé en Amérique, voici 44 ans, Sly était mon prof d’anglais. Donc, pour l’accent, c’est lui qu’il faut blâmer ”, lâche Schwarzie, manifestement en forme. Réplique immédiate de son compère. Il rejoue le recrutement du Gouvernator : “Bien, nous savons que tu as quitté le business pendant 8 ans, laisse-moi te montrer comment on charge une arme et, Arnold, voici comment on donne un coup de poing !” Cette suite s’annonce d’un humour décapant.

Patrick Laurent

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel