Actualités

Camera Belgica : Quand le cinéma s'invite au musée…

Publié le 10 juillet 2012 dans Festivals

Tous les jeudis des mois de juillet et d'août, venez au musée BELvue redécouvrir des chefs-d'oeuvre du cinéma belge ou de grands films tombés dans l'oubli.
En collaboration avec la CINEMATEK, le BELvue vous a concocté un programme pour le moins alléchant. De Cannes à Karreveld, du Huitième Jour à Anyway The Wind Blows, tous les jeudis soir, nous vous proposons quelques-uns des meilleurs films belges. La formule est très simple : le musée ouvre ses portes à 20 heures pour vous permettre de découvrir la collection permanente sur l'histoire de la Belgique. À la tombée du jour, installez-vous dans le jardin et profitez du programme : un documentaire, des courts métrages, d'anciens spots publicitaires ou un film que vous avez toujours eu envie de voir. Tous de fabrication belge bien sûr !


- Jeudi 5 juillet : Lauréats à Cannes, courts métrages belges qui ont séduit le jury du Festival de Cannes

- Jeudi 12 juillet : L'Iceberg, film dans lequel après une nuit passée accidentellement dans sa chambre froide, une patronne de fast-food plaque tout pour partir en quête d'un vrai iceberg.

- Jeudi 19 juillet : à quelques jours de la fête nationale belge, nous vous proposons de découvrir Bwana Kitoko, documentaire réalisé lors du voyage du jeune roi Baudouin à travers les territoires belges d'Afrique centrale en 1955.

- Jeudi 26 juillet : nous remontons le temps pour une immersion au coeur d'une période clé de notre histoire avec La Première Guerre en images. Une soirée ponctuée de films d'actualité et de fictions sur le premier grand conflit mondial. Avec entre autres le chef-d'oeuvre d'Alfred Machin, Maudite soit la guerre (1913), tourné dans les studios du Karreveld.

- Jeudi 2 août : Le Huitième Jour nous racontera l'histoire d'une rencontre improbable entre un cadre obsédé par son travail et un jeune trisomique à la recherche d'un ami.

- Jeudi 9 août : la séance Ces dessins vivants ! nous emmènera à la découverte de l'histoire du film d'animation belge.

- Jeudi 16 août : La chanson des carillons et des rivières, ce film touristique tourné à la manière d'une comédie mêlant humour et intrigue met à l'honneur plusieurs sites typiques de la Belgique.

- Jeudi 23 août : terminons en beauté avec Anyway the Wind Blows, premier film de Tom Barman, chanteur et compositeur du groupe rock dEUS, esquissant les destins entremêlés de huit personnages des quartiers branchés d'Anvers. Sur une bande-son d'enfer !


Pour que votre soirée soit parfaitement réussie, nous vous proposons également des rafraîchissements et snacks. Toutes les conditions sont donc réunies pour que vous profitiez pleinement du film et du cadre enchanteur du BELvue. Bref, une visite au musée qui se passe… comme au cinéma !


Détails pratiques :
- Tous les jeudis soir de juillet et d'août
- Prix unique de 5 euros incluant la visite du musée et la projection. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
- Ouverture du musée à 20 heures. Projection du film dès la tombée du jour.
- En cas de pluie, le film sera projeté dans l'atrium du musée.
- Séances bilingues. Sans réservation.
- Pour plus d'informations : www.belvue.be ou www.cinematek.be

musée BELvue
7, Place des Palais 1000 Bruxelles
070 22 04 92
info@belvue.be

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel