Actualités

Cannes 2012 : Tous les films

Publié le 28 mai 2012 dans Actu ciné

L'ensemble des films de la Sélection Officielle, La Quinzaine des Réalisateurs et La Semaine de la Critique
Retrouvez ci-dessous l'ensemble des longs métrages présentés cette année à Cannes. 

Sélection Officielle
        - Compétion officielle
        - Hors compétition
        - Un Certain Regard
        - Séances spéciales

La Quinzaine des Réalisateurs
        
La Semaine de la Critique


SÉLECTION OFFICIELLE

COMPÉTITION OFFICIELLE (Les films en lice pour la Palme d'Or) :

Amour
Michael Haneke
Après la bataille
Yousry Nasrallah

Au-delà des collines
Cristian Mingú

Le Chasse
Thomas Vinterberg

Cosmopolis
David Cronenberg
Dans la brume
Sergei Loznitsa

Dans un autre pays
Hong Sang-soo

De rouille et d'os
Jacques Audiard

Holy motors
Leos Carax

L'Ivresse de l'argent
Im Sang-soo
Killing them softly
Andrew Dominik

Lawless
John Hillcoat

Like someone in love
Abbas Kiarostami

Moonrise Kingdom
Wes Anderson
Mud
Jeff Nichols

Paperboy
Lee Daniels

Paradis: amour
Ulrich Seidl

La Part des anges
Ken Loach

Post tenebras lux
Carlos Reygadas
Reality
Matteo Garrone

Sur la route
Walter Salles

Vous n'avez encore...
Alain Resnais


(Cliquez sur les icônes pour voir la bande-annonce et/ou des extraits ainsi que des photos du film.)

Amour
de Michael Haneke, avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert (France)
Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’un accident. L’amour qui unit ce couple va être mis à rude épreuve...

Après la bataille (Baad el mawkeaa) de Yousry Nasrallah, avec Mena Shalaby (Egypte)
Mahmoud est l’un des «cavaliers de la place Tahrir» qui, le 2 février 2011, manipulés par les services du régime de Moubarak, chargent les jeunes révolutionnaires. Tabassé, humilié, sans travail, ostracisé dans son quartier qui jouxte les Pyramides, Mahmoud et sa famille perdent pied... C’est à ce moment qu’il fait la connaissance de Reem, une jeune égyptienne divorcée, moderne, laïque, qui travaille dans la publicité. Reem est militante révolutionnaire et vit dans les beaux quartiers. Leur rencontre transformera le cours de leurs vies...

Au-delà des collines (Dupa dealuri) de Cristian Mungiu, avec Cosmina Stratan, Cristina Flutur (Roumanie)
Alina revient d’Allemagne pour y emmener Voichita, la seule personne qu’elle ait jamais aimée et qui l’ait jamais aimée. Mais Voichita a rencontré Dieu et en amour, il est bien difficile d’avoir Dieu comme rival.

La Chasse (Jagten) de Thomas Vinterberg, avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen (Danemark)
Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s’applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Presque rien. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s’illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l’hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité. 

Cosmopolis de David Cronenberg, avec Robert Pattinson, Paul Giamatti, Juliette Binoche (Canada/Fr.)
Dans un New York en ébullition, l'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du Président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville. Au fur et à mesure de la journée, le chaos s’installe, et il assiste, impuissant, à l’effondrement de son empire. Il est aussi certain qu’on va l’assassiner. Quand ? Où ? Il s’apprête à vivre les 24 heures les plus importantes de sa vie.

Dans la brume (V tumane) de Sergei Loznitsa, avec Vladimir Svirski, Vlad Abashin (Lettonie, Russie)
"Les yeux et les oreilles sont de pauvres témoins pour celui dont l’âme est barbare." Héraclite. Une forêt. Deux résistants. Un homme à abattre, accusé à tort de collaboration. Comment faire un choix moral dans des circonstances où la morale n’existe plus ? Durant la Seconde Guerre mondiale, personne n’est innocent...

Dans un autre pays de Hong Sang-soo, avec Isabelle Huppert, Yu Jung-sang (Corée du Sud)
Dans un pays qui n'est pas le sien, une femme qui n'est à la fois ni tout à fait la même ni tout à fait une autre, a rencontré, rencontre et rencontrera au même endroit les mêmes personnes qui lui feront vivre à chaque fois une expérience inédite.

De rouille et d'os de Jacques Audiard, avec Marion Cotillard, Mathias Schoenaerts, Bouli Lanners (Fr./Belg.)
Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa soeur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. À la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre...

Holy motors de Leos Carax, avec Denis Lavant, Edith Scob, Eva Mendes, Kylie Minogue (France)
De l'aube à la nuit, quelques heures dans l'existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille... M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier - mais où sont les caméras ? Il est seul, uniquement accompagné de Céline, longue dame blonde aux commandes de l'immense machine qui le transporte dans Paris et autour. Tel un tueur consciencieux allant de gage en gage. À la poursuite de la beauté du geste. Du moteur de l'action. Des femmes et des fantômes de sa vie. Mais où est sa maison, sa famille, son repos ?

L'Ivresse de l'argent de Im Sang-soo, avec Kim Kang-woo, Baek Yoon-sik, Youn Yuh-jung (Corée du Sud)
Youngjak est le secrétaire de Madame Baek, dirigeante d’un puissant empire industriel coréen. Il est chargé de s’occuper des affaires privées de cette famille à la morale douteuse. Pris dans une spirale de domination et de secrets, perdu entre ses principes et la possibilité de gravir rapidement les échelons vers une vie plus confortable, Youngjak devra choisir son camp, afin de survivre dans cet univers où argent, sexe et pouvoir sont rois...

Killing them softly d'Andrew Dominik, avec Brad Pitt, James Gandolfini, Ray Liotta (USA)
Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère...

Lawless de John Hillcoat, avec Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jessica Chastain, Mia Wasikowska (USA)
1931. Au coeur de l’Amérique en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha... Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser... Forrest, l’aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l’or du crime.

Like someone in love d'Abbas Kiarostami, avec Tadashi Okuno, Rin Takanashi, Ryo Kase (France/Japon)
Un vieil homme et une jeune femme se rencontrent à Tokyo. Elle ne sait rien de lui, lui croit la connaître. Il lui ouvre sa maison, elle lui propose son corps. Mais rien de ce qui se tisse entre eux en l’espace de vingt-quatre heures ne tient aux circonstances de leur rencontre.

Moonrise Kingdom de Wes Anderson, avec Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray (USA)
Sur une île au large des côtes de la Nouvelle-Angleterre, au coeur de l’été 1965, deux enfants de douze ans tombent amoureux, concluent un pacte secret, et s’enfuient ensemble. Alors que toute la ville se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

Mud de Jeff Nichols, avec Matthew McConaughey, Reese Whitherspoon (USA)
Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d'une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C'est Mud : une dent en moins, un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. Mud, c'est aussi un homme qui croit en l'amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d'oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les 2 adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l'île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l'Arkansas ?

Paperboy (The Paperboy) de Lee Daniels, avec Matthew McConaughey, Zac Efron, John Cusack (USA)
1969, Lately, Floride. Ward Jansen, reporter au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman. Venus à la demande de Charlotte, femme énigmatique qui entretient une correspondance avec des détenus dans le couloir de la mort, ils vont enquêter sur le cas Hillary Van Wetter, un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté sans preuves concluantes. Persuadés de tenir l’article qui relancera leur carrière, ils sillonnent la région, conduits par Jack Jansen, le jeune frère de Ward, livreur du journal local à ses heures perdues. Fasciné par la troublante Charlotte, Jack les emmène de la prison de Moat County jusqu’aux marais, où les secrets se font de plus en plus lourds. L’enquête avance au coeur de cette Floride moite et écrasante, et révèle que parfois, la poursuite de la vérité peut être source de bien des maux...

Paradis: amour (Paradies: Liebe) d'Ulrich Seidl, avec Margarethe Tiesel, Peter Kazungu (Autriche)
Sur les plages du Kenya, on les appelle les "sugar mamas", ces Européennes grâce auxquelles, contre un peu d'amour, les jeunes Africains assurent leur subsistance. Teresa, une Autrichienne quinquagénaire, passe ses vacances dans l'un de ces paradis exotiques.
Paradis : Amour raconte les femmes vieillissantes et les hommes jeunes, l'Europe et l'Afrique, et comment, d'exploité, on devient exploiteur. Ce film d'Ulrich Seidl est le premier volet d'une trilogie dressant le portrait de trois femmes, de trois vacances, de trois récits d'une envie viscérale de bonheur.

La Part des anges (The Angels' Share) de Ken Loach, avec Paul Bannigan, John Henshaw (Royaume-Uni)
A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux. Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ?  Ou en avenir nouveau, plein de promesses ? Seuls les anges le savent...

Post tenebras lux de Carlos Reygadas, avec Adolfo Jimenez Castro, Nathalia Acevedo (Mexique)
Juan et sa famille ont quitté leur ville de Mexico pour s'installer à la campagne où ils profitent et souffrent d'un lieu qui voit la vie différemment. Ces deux mondes coexistent pourtant, sans savoir s'ils se complètent réellement ou si chacun lutte pour la disparition de l'autre.

Reality de Matteo Garrone, avec Aniello Arena, Loredana Simioli, Nando Paone (Italie)
Au coeur de Naples, Luciano est un chef de famille exubérant qui exerce ses talents de bonimenteur et de comique devant les clients de sa poissonnerie et sa nombreuse tribu. Un jour, poussé par ses enfants, il participe sans trop y croire au casting d’une émission de télé-réalité. Dès cet instant, sa vie entière bascule, déformée par le prisme de la téléréalité : Plus rien ne compte désormais, ni sa famille, ni ses amis, ni son travail ni même la petite arnaque imaginée par Maria, son épouse, qui améliorait un peu leur ordinaire. Le rêve de devenir une personnalité médiatique modifie radicalement son destin et celui de tout son entourage...

Sur la route (On the road) de Walter Salles, avec Sam Riley, Garrett Hedlund, Kristen Stewart (Fr./Brésil)
Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais, avec Sabine Azéma, Pierre Arditi, Anne Consigny (Fr.)
Antoine d'Anthac, célèbre auteur dramatique, convoque par-delà sa mort tous les amis qui ont interprété sa pièce "Eurydice". Ces comédiens ont pour mission de visionner une captation de cette oeuvre par une jeune troupe, la compagnie de la Colombe. L'amour, la vie, la mort, l'amour après la mort ont-ils encore leur place sur une scène de théâtre ? C'est à eux d'en décider. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises...



HORS COMPÉTITION :

Ai to mokoto de Takashi Miike, avec Satoshi Tsumabuki, Emi Takei, Takumi Saitoh (Japon)
Makoto est un jeune délinquant déjanté et bagarreur. Ai est lycéenne de bonne famille, innocente, et première de classe. Leurs chemins se croisent lors d’un face-à-face inattendu, où la jeune fille rangée reconnaît, à la cicatrice qu’elle lui a laissée accidentellement au front, un garçon rencontré dans une station de ski quand elle était enfant.Ai voit dans cette cicatrice la cause des mauvaises tendances de Makoto. Se sentant responsable, elle se met en tête de le ramener dans le droit chemin. En secret, elle le fait transférer dans son propre lycée: Aobadai. Mais malgré le "service" qu'elle lui rend, Makoto ne fait qu’aggraver son cas...

Dario Argento's Dracula de Dario Argento, avec Thomas Kretschmann, Marta Gastini, Asia Argento (Italie)
Transylvanie, 1893. Jonathan Harker, jeune bibliothécaire, arrive dans le village de Passo Borgo afin de travailler pour le Comte Dracula, un noble du lieu. Confronté à la personnalité mystérieuse de son hôte, Jonathan ne tarde pas à découvrir la vraie nature du Comte et le danger qu’il représente, notamment pour sa femme, Mina. Alors que les morts violentes s’accumulent, seul Abraham Van Helsing, qui a déjà croisé la route de Dracula, semble à même de pouvoir l’empêcher de poursuivre son sinistre dessein...

Le film anniversaire : Une journée particulière - Histoire(s) de festival n°4 de Gilles Jacob (France)
Cette « journée particulière » est celle du 60e anniversaire du Festival, marquée par la présence exceptionnelle des 34 cinéastes de renom international, venus à Cannes présenter leur oeuvre collective, Chacun son cinéma. Durant la journée-anniversaire précédant la présentation du film, les 34 réalisateurs ont été suivis et filmés du matin jusqu’au soir par des opérateurs qui ont collecté un trésor d’images insolites et inattendues, esquissant, dans les coulisses du Festival, un portrait de groupe unique de ces grands cinéastes internationaux, parmi lesquels Gus van Sant, Les frères Coen, Aki Kaurismäki, Roman Polanski, Nanni Moretti, Ken Loach, Zhang Yimou, Bille August, Chen Kaige, Abbas Kiarostami, Walter Salles, Wong Kar-Wai, Elia Suleiman,Takeshi Kitano, Claude Lelouch, les frères Dardenne, Atom Egoyan, Tsai Ming Liang, sans oublier Jane Campion (Portrait de groupe avec dame)... C’est la journée de ces 34 créateurs d’exception que Gilles Jacob assisté de Samuel Faure fait vivre, avec tendresse et malice, tout en évoquant l’univers si personnel de ces grands artistes. Visiter dans le même élan tous les rites du Festival, faire revivre un événement unique, tout à la fois drôle, émouvant, solennel, telle est l’ambition de ce projet élaboré par Gilles Jacob, par ailleurs producteur de Chacun son cinéma.

Hemingway & Gellhorn de Philip Kaufman, avec Nicole Kidman, Clive Owen, David Strathairn (USA)
C’est à Key West fin 1936 que Martha Gellhorn et Ernest Hemingway se rencontrent. S’il est déjà l’écrivain reconnu qui rend compte de son temps, elle est une pionnière, correspondante de guerre et travailleuse acharnée. Née au coeur de la guerre civile espagnole, leur liaison passionnée s’épanouit de l’Amérique à la Chine. Le magnétisme du couple marié en 1940 lui ouvre les portes d’Hollywood et des cercles littéraires sans oublier celles de la Maison Blanche. Mais le mariage du maître de la littérature et de la journaliste engagée est aussi tumultueux que les conflits du monde dont ils sont témoins. La seule guerre qui aura finalement raison de leur amour est celle qui éclate bientôt entre eux.

Madagascar 3: bons baisers d'Europe d'Eric Darnell et Tom McGrath (USA)
De retour d'Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu'ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros - façon Madagascar bien sûr !

Maniac de Franck Khalfoun, avec Elijah Wood, Nora Arnezeder (France/USA)
Dans les rues qu’on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d’une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l’aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée - celle qui le pousse à traquer pour tuer.

Moi et toi (Io e te) de Bernardo Bertolucci, avec Jacopo Olmo Antinori, Tea Falco, Sonia Bergamasco (Italie)
Lorenzo est un jeune solitaire de 14 ans, différent des autres. Il va duper ses parents et laisser tomber un voyage scolaire au ski pour accomplir son rêve de s’enfuir dans la cave abandonnée de son immeuble. Pendant une semaine entière, il pourra finalement éviter tous les conflits et les pressions pour qu’il se comporte comme un adolescent "normal". Il veut vivre dans l'isolement total avec sa musique et ses livres préférés. Mais l'arrivée inattendue de sa demi-soeur Olivia change tout. Elle est plus âgée et a l’expérience du monde. Le temps qu'ils vont passer ensemble va inspirer Lorenzo qu’un jour il pourra dire adieu à sa vie de gamin et se jeter dans la mêlée de la vie des adultes.

The Sapphires de Wayne Blair, avec Chris O'Down, Deborah Mailman, Jessica Mauboy (Australie)
Australie, 1968, trois soeurs aborigènes : Gail, Julie et Cynthia et leur cousine Kay, sont découvertes par Dave, musicien irlandais au caractère bien trempé, amateur de whiskey et de soul music. Dave remanie le répertoire du groupe, rebaptisé The Sapphires, et organise une tournée dans les zones de guerre du Vietnam du Sud. Dans le delta du Mékong où elles chantent pour les marines, les filles déchainent les foules, esquivent les balles et tombent amoureuses.

Thérèse Desqueyroux de Claude Miller, avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche, Anaïs Demoustier (France)
Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie.


UN CERTAIN REGARD :

25 novembre 1970, le jour où Mishima a choisi son destin de Koji Wakamatsu, avec Arata Iura (Japon)
Le 25 novembre 1970, un homme s’est donné la mort dans le quartier général du commandement de l’armée japonaise à Tokyo. Il laissait derrière lui une longue liste de chef-d’œuvres littéraires et une controverse qui ne s’est jamais éteinte. Cet homme s’appelait Yukio Mishima, un des romanciers les plus célèbres et les plus respectés du Japon. Avec quatre membres de son armée personnelle, la Tatenokai, Mishima avait pris en otage le commandant du quartier général. S’adressant aux soldats rassemblés dans la cour, il leur demanda de l’aider pour renverser le régime et restaurer le pouvoir de l’Empereur. Lorsque les soldats commencèrent à se moquer de lui, il interrompit son discours et se retira dans le bureau du commandant pour commettre le seppuku, le suicide rituel du samouraï, en s’ouvrant le ventre avant d’être décapité par un de ses hommes. Que voulait exprimer Mishima à travers ses derniers actes ? Qu’a-t-il vu avant de mourir ?

7 jours à La Havane (7 dias en La Habana) de Benicio Del Toro, Julio Medem, Gaspar Noé... (Esp./Fr.)
Ce film est né d’une curiosité pour une ville à un moment de son histoire : La Havane ne sera sans doute plus la même dans quelques années. Une transition est en train de s’opérer. Les lignes se déplacent, la culture s’empare du quotidien, de nouvelles façons de vivre, de penser et de créer s’organisent. C’est ce qui a attiré des talents aussi différents que Benicio del Toro, Gaspar Noé, Elia Suleiman, Emir Kusturica, Laurent Cantet, Julio Medem ou Pablo Trapero et c’est ce qui inspire au quotidien Juan Carlos Tabío. Filmer ce lieu et raconter ces gens, cette humanité à un tournant de son histoire, sur une île dont le magnétisme et l’aura sont sans commune mesure avec ce que laissait espérer sa simple dimension géographique. 7 JOURS A LA HAVANE est un instantané de La Havane d’aujourd’hui : un portrait contemporain d’une ville éclectique, jeune et tournée vers l’avenir.

À perdre la raison de Joachim Lafosse, avec Niels Arestrup, Emilie Dequenne (Belgique/Fr./Lxbg)
Un généreux médecin ramène en Belgique un jeune garçon marocain qu’il élève comme s’il était son fils. Quand le garçon, devenu adulte, tombe amoureux et fonde une famille, sa jeune épouse se retrouve enfermée dans un climat affectif irrespirable qui mènera insidieusement à une issue tragique. Au fil de la naissance des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. L'altruisme sans limite du docteur se mue en pouvoir.

Antiviral
de Brandon Cronenberg, avec Celeb Landry Jones, Sarah Gadon, Malcolm McDowell (Canada)
Syd March est un employée d'une clinique qui se spécialise dans la vente et l'injection de virus cultivés sur la peau de célébrités à des fans obsédés. Une communion biologique - pour un certain prix. Syd vend aussi illégalement des échantillons de ces virus à des groupes criminalisés en les volant de la clinique pour laquelle il travaille après les avoir introduit dans son propre corps. Lorsqu'il devient infecté par le virus ayant causé la mort de la super célébrité Hannah Geist, Syd devient une cible pour les collectionneurs et les fans en délires. Il doit alors élucider le mystère entourant sa mort avant d'arriver à la même fin tragique.

Les Bêtes du Sud sauvage (Beasts of the southern wild) de Benh Zeitlin, avec Quvenzhané Wallis (USA)
Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s'emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d'aurochs. Avec la montée des eaux, l'irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch, avec Abdelhakim Rachid (Maroc/France/Belgique)
Yachine, 10 ans, vit avec sa famille dans le bidonville de Sidi Moumen à Casablanca. Sa mère, Yemma, dirige comme elle peut toute la famille. Un père dépressif, un frère à l'armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, 13 ans, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine. Puis Hamid se retrouve en prison, Yachine enchaîne alors les petits boulots pour sortir de ce marasme où règnent violence, misère et drogue. A sa sortie de prison, Hamid a changé. Devenu islamiste radical pendant son incarcération il persuade Yachine et ses amis de rejoindre leurs "frères". L'Imam Abou Zoubeir, chef spirituel, entame alors avec eux une longue préparation physique et mentale. Un jour, il leur annonce qu'ils ont été choisis pour devenir des martyrs.
Ce film est librement inspiré des attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca.

Confession of a child of the century de Sylvie Verheyde, avec Pete Doherty, Charlotte Gainsbourg (Fr., UK)
Paris 1830. Octave, trahie par sa maîtresse, tombe dans le désespoir et la débauche : le "mal du siècle". La mort de son père l’amène à la campagne où il rencontre Brigitte, une jeune veuve, de dix ans son aînée. Pour Octave, c’est à nouveau la passion. Mais aura-t-il le courage d’y croire ?

Después de Lucia de Michel Franco, avec Tessa la Gonzales, Hernán Mendoza, Gonzalo Vega Sisto (Mexique)
Depuis que Roberto est veuf, il ne s’occupe plus trop de sa fille Alejandra de 15 ans. Dépressif, il décide de déménager à Mexico. Dans sa nouvelle école, sa fille va supporter des abus psychologiques, sexuels et des humilliations pour ne pas créer plus de problème à son père. Père et fille s’éloignent de plus en plus, la violence est présente dans tous les aspects de leur vie.

Elefante blanco de Pablo Trapero, avec Ricardo Darin, Jérémie Renier, Martina Gusman (Argentine/France)
Le "bidonville de la Vierge" dans la banlieue de Buenos Aires. Julian et Nicolas, deux prêtres et amis de longue date, œuvrent pour aider la population. Julian se sert de ses relations politiques pour superviser la construction d'un hôpital. Nicolas le rejoint après l'échec d'un projet qu'il menait dans la jungle, où des forces paramilitaires ont assassiné les habitants. Profondément choqué, il trouve un peu de réconfort auprès de Luciana, une jeune assistante sociale, athée et séduisante. Alors que la foi de Nicolas s'ébranle, les tensions et la violence entre les cartels dans le bidonville augmentent. Quand le ministère ordonne l'arrêt des travaux pour l'hôpital, c'est l'étincelle qui met le feu aux poudres...

Enfants de Sarajevo (Djeca) de Aida Begic, avec Marija Pikic, Ismir Gagula (Bosnie, Allemagne, France)
Rahima, 23 ans, et son frère Nedim, 14 ans, sont des orphelins de la guerre de Bosnie. Ils habitent à Sarajevo, dans cette société transitoire qui a perdu toute compassion pour les enfants de ceux qui sont morts pendant le siège de la ville. Après une adolescence délinquante, Rahima a trouvé un réconfort dans l’Islam et elle espère que son frère suivra ses pas. Leur vie se complique lorsqu’à l’école, Nedim se bagarre violemment avec le fils d’un puissant ministre du pays. Cet incident déclenche une série d’évènements qui permettront à Rahima de découvrir que son jeune frère mène une double vie...

Gimme the loot d'Adam Leon, avec Ty Hickson, Tashiana Washington, Zoe Lescaze (USA)
Quand Malcom et Sofia, deux jeunes du Bronx, réalisent que leur plus beau graffiti a été recouvert par celui d'un gang rival, ils décident d'une revanche spectaculaire et se mettent dans la tête de devenir les plus grands graphers de New York. Pour y parvenir, ils vont devoir emprunter des voies risquées et originales.

Le Grand Soir de Benoît Delépine et Gustave Kervern, avec Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde (Fr./Belg.)
Les Bonzini tiennent le restaurant « La Pataterie » dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d’Europe. Son frère, Jean-Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean-Pierre est licencié, les deux frères se retrouvent. Le Grand Soir, c’est l’histoire d’une famille qui décide de faire la révolution… à sa manière.

La Pirogue de Moussa Touré, avec Souleymane Seye NDiaye, Laïty Fall (Sénagal/France)
Un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.

La Playa DC de Juan Andrés Arango, avec Luis Carlos Guevara, Andrés Murillo (Colombie/Brésil/France)
Tomás, un jeune afro-colombien qui a dû fuir son village de la côte caribéenne, à cause de la guerre du narco trafic, vit maintenant à Bogota, une ville traditionnellement « blanche », où il est marginalisé. À travers un voyage initiatique dans les rues de la capitale, Tomás va tout risquer pour retrouver son frère Jairo. Il parviendra ainsi à tracer son propre chemin dans une ville en pleine transformation, à la fois violente et stimulante, où les afro-colombiens luttent pour se tailler une place.

Laurence Anyways de Xavier Dolan, avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye (Canada/France)
Dans les années 90, un homme tente de sauver sa relation avec sa fiancée après lui avoir annoncé son désir de devenir une femme. Laurence Anyways, c’est l’histoire d’un amour fou et différent.

Miss Lovely d'Ashim Ahluwalia, avec Nawazuddin Siddiqui, Niharika Singh, Anil George (Inde)
Au milieu des années 1980, l'histoire dévastatrice de deux frères qui produisent des films d'horreur sordides dans les bas-fonds de Bombay.

Mystery de Lou Ye, avec Xi Qi, Hao Lei, Qin Hao (Chine/France)
Lu Jie est loin d'imaginer que son mari Yongzhao mène une double vie, jusqu'au jour où elle le voit entrer dans un hôtel avec une jeune femme. La vie de Lu Jie s'effondre alors, et ce n'est que le début... La jeune femme meurt renversée par une voiture peu de temps après. Le policier en charge de l'affaire refuse de croire à un accident...

Renoir de Gilles Bourdos, avec Michel Bouquet, Christa Théret, Vincent Rottiers (France)
1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste…

Student de Darezhan Omirbayev, avec Maiya Serkibayeva, Yedyge Bolysbayev (Kazakhstan)
Ce film est inspiré du roman de Dostoïevski « crimes et châtiments ». L’action se déroule au Kazakhstan de nos jours. Le protagoniste du film est un étudiant en philosophie. Il loue une chambre au sous-sol d’une maison occupée par une vieille dame, loin du centre-ville et il souffre de manque d’argent et de solitude. Parfois il va acheter du pain chez l’épicier du coin et peu à peu l’idée de cambrioler le magasin lui vient à l’esprit. Il est aussi influencé par un environnement de pauvreté et une idéologie de compétition, avec la division des riches et des pauvres, des forts et des faibles. L’étudiant est conditionné par des valeurs douteuses et il commet son crime durant lequel l’épicier et une cliente deviennent ses victimes. Aussitôt après ces évènements l’étudiant se sent encore plus seul et cesse toute relation avec son entourage. Le sentiment de culpabilité grandit en lui, spécialement lorsque sa mère et sa sœur aimées viennent de province lui rendre visite. Petit à petit, l’étudiant réalise ce qu’il a fait et va se rendre à la police. Le film s’achève sur une note optimiste puisqu’une jeune fille amoureuse de lui vient le voir en prison.

Trois mondes de Catherine Orsini, avec Raphaël Personnaz, Clotilde Hesme, Arta Dobroshi (France)
Al, un jeune homme d’origine modeste, est sur le point d’épouser la fille de son patron et de succéder à ce dernier à la tête de sa concession automobile. Une nuit, après l’enterrement de sa vie de garçon, il renverse un inconnu mais, poussé par ses deux amis d’enfance, il abandonne le blessé et s’enfuit. Le lendemain, rongé par la culpabilité, il décide de prendre des nouvelles de l’accidenté. Ce qu’il ignore, c’est que la nuit de l’accident, une jeune femme, Juliette, a tout vu depuis son balcon. Descendue porter secours à la victime, Juliette s’est mise en tête d’aider sa femme, Vera, une Moldave sans-papiers. Mais lorsque Juliette reconnait dans un couloir de l’hôpital l’homme qu’elle a vu s’enfuir après l’accident, elle est incapable de le dénoncer...


SÉANCES SPÉCIALES :

The Central Park Five de Ken Burns et David McMahon (USA)
En 1989, cinq jeunes noirs et hispaniques de Harlem furent arrêtés et condamnés pour le viol d’une femme blanche dans Central Park, à New-York. Ils passèrent entre six et treize ans de prison avant qu’un violeur en série ne confesse être le seul auteur du crime, conduisant à l’exonération des charges qui pesaient contre eux. Avec en toile de fond une ville en déclin, dans un climat de violence et tension raciale, le film décrit l’histoire de ce crime horrible, de l’empressement des conclusions de la police, des médias en quête de sensationnel, du public outragé, et des cinq vies brisées par cette erreur judiciaire.

Les Invisibles
de Sébastien Lifshitz (France)
Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres. Ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir. Ils n'ont eu peur de rien.

Journal de France
de Raymond Depardon et Claudine Nougaret (France)
C’est un journal, un voyage dans le temps, il photographie la France, elle retrouve des bouts de films inédits qu’il garde précieusement : ses débuts à la caméra, ses reportages autour du monde, des bribes de leur mémoire, de notre histoire.

Mekong Hotel de Apichatpong Weerasethakul, avec Jenjira Pongpas (Thaïlande, Royaume-Uni)
Mekong Hotel est le portrait d'un hôtel situé près du Mékong au nord-est de la Thaïlande. Le fleuve marque la frontière entre la Thaïlande et le Laos. Dans les chambres et sur les terrasses, Apichatpong et son équipe font une répétition d'un film intitulé Ecstasy Garden que ce dernier a écrit il y a des années. Le film conjugue différents domaines, la réalité et la fiction, révélant ainsi les liens qui unissent un mère-vampire et sa fille, les jeunes amoureux et le fleuve. Mekong Hotel - puisque le film fut tourné au moment où la Thaïlande vécut ses plus grandes inondations – navigue aussi entre les strates de la démolition, la politique ainsi qu'un rêve partant à la dérive.

Der Müll in Garten Eden de Fatih Akin (Allemagne)
En 2006, Fatih Akin tourne la scène finale de son film De l’autre côté à Camburnu, village natal de ses grands-parents au nord-est de la Turquie, où les habitants vivent depuis des générations de la pêche et de la culture du thé, au plus près de la nature. Il entend alors parler d’une catastrophe écologique qui menace le village : un projet de décharge construit dans un mépris total de l’environnement et contre lequel s’élèvent le maire et les habitants. Il décide de lutter avec ses propres moyens. Pendant plus de cinq ans, il filme le combat du petit village contre les puissantes institutions et témoigne des catastrophes inéluctables qui frappent le paradis perdu : l’air est infecté, la nappe phréatique contaminée, des nués d’oiseaux et des chiens errants assiègent le village. Pourtant, chaque jour, des tonnes d’ordures sont encore apportées à la décharge… Le film est à la fois un portrait remarquable de la population turque des campagnes, et un émouvant plaidoyer pour le courage civil.

La Musique selon Antonio Carlos Jobim de Nelson Pereira Dos Santos et Dora Jobim (Brésil)
Il y a cinquante ans, le musicien et compositeur brésilien Antonio Carlos Jobim (1927-1994) faisait découvrir la bossa nova au monde avec « The Girl from Ipanema ». Les chansons d’Antonio Carlos Jobim sont ici interprétées par d’innombrables artistes, tels que Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Judy Garland, Sammy Davis Jr., Oscar Peterson, Diana Krall, Henri Salvador, Jean Sablon, Chico Buarque, Lisa Ono, Pierre Barouh et le maître lui-même, sous la forme d’une « rhapsodie cinématographique ». Il n’y a pas de commentaire, la musique parle d’elle même. Images, cartes postales, documents officiels, affiches, jaquettes d’albums et partitions complètent les extraits de concerts.

Roman Polanski: A film Memoir de Laurent Bouzereau (Royaume-Uni)
Le documentaire relate la vie exceptionnelle de Roman Polanski, depuis son enfance dans le ghetto de Cracovie, ses premiers films en Pologne, puis son départ pour Paris, sa carrière en Europe et aux Etats-Unis, couronnée par un Oscar pour Le Pianiste, l'épisode tragique du meurtre à Los Angeles de Sharon Tate, sa femme, enceinte de 8 mois, la controverse autour de son arrestation en 1977, jusqu'à son travail et sa vie aujourd'hui en France avec son épouse Emmanuelle Seigner. Les entretiens ont été enregistrés chez Roman Polanski, dans son chalet suisse de Gstaad, où il a été pendant plusieurs mois en détention surveillée, arrêté alors qu'il se rendait au Festival du Film de Zurich, à l'automne 2009. Les conversations sont illustrées par des extraits de ses films, des images d'archives de la télévision, des coupures de presse, des photos personnelles et exclusives et d'autres documents, établissant la chronique de la vie extraordinaire du cinéaste.

Saccagée (Trashed) de Candida Brady, avec Jeremy Irons (Royaume-Uni)
Saccagée étudie les risques sur la chaine alimentaire et l’environnement, de la pollution par déchets sur terre, air et eau. Le film révèle des véritès surprenantes à propos des dangers imminents et puissants sur notre santé. Il s’agit d’une conversation globale, d'Islande à l’Indonésie, entre l’acteur Jeremy Irons et des scientifiques, des politiciens et des personnes ordinaires pour qui leur santé et moyens d’existence ont été fondamentalement affectés par la pollution par déchets. En termes visuels et émotionnels, le film est à la fois horrible et beau : une série d’interactions entre histoires vécues et « sonnettes d’alarme » politiques. Mais il se termine avec un message d’espoir : en démontrant comment les risques à notre survie peuvent être évités avec des approches durables et renouvelables qui créent plus d’emplois que le secteur de gestion des déchets actuel.


Villegas de Gonzalo Tobal, avec Esteban Bigliardi, Esteban Lamothe, Mauricio Minetti (Argentine)
Alors qu’ils ne se sont pas vus depuis longtemps, deux cousins, Esteban et Pipa se retrouvent pour aller en voiture à l’enterrement du grand-père à Villegas, petite ville de province où ils ont grandi ensemble. Ce retour devient rapidement un intense voyage émotionnel, marqué par les retrouvailles, le poids du passé et la fin d’une époque.







QUINZAINE DES RÉALISATEURS
Section parallèle du Festival de Cannes créée par la Société des réalisateurs de films (SRF) après mai 68, la Quinzaine des Réalisateurs a pour objectif de découvrir les films de jeunes auteurs et de saluer les oeuvres de réalisateurs reconnus.

SÉLECTION OFFICIELLE :

3
de Pablo Stoll Ward, avec Sara Bessio (Uruguay)
Ana, une adolescente aventureuse vit des moments décisifs de sa vie. Sa mère, Graciela, semble elle aussi à un tournant. Pour Rodolfo, le père d'Ana et l'ex-mari de Graciela, la vie à la maison, celle de sa deuxième épouse, semble vide et froide, comme s'il n'y avait pas sa place. Discrètement, il va chercher à reprendre sa place auprès d'elles, après s'en être éloigné pendant dix ans. 3 est une comédie centrée sur trois personnes condamnées au même et absurde destin : être une famille.

A respectable family de Massoud Bakhshi, avec Babak Hamidian, Mehrdad Sedighian, Mehran Ahmadi (Iran)
Arash est un universitaire iranien qui vit en occident. Il retourne donner des cours à Chiraz où vit sa mère, loin de Téhéran. Entraîné dans un tourbillon d’intrigues familiales et financières, il replonge dans les heures difficiles de son enfance au début de la guerre Irak-Iran en 1981. Suite à la mort de son père et découvrant ce qu'est devenue sa « famille respectable », il est contraint à faire des choix.

Adieu Berthe - l'enterrement de mémé de Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès, Valérie Lemercier (Fr.)
Mémé est morte. Berthe n'est plus. Armand avait « un peu » oublié sa grand-mère… Pharmacien, il travaille avec sa femme Hélène à Chatou. Dans un tiroir de médicaments, Armand cache ses accessoires de magie car il prépare en secret un tour pour l'anniversaire de la fille… de son amante Alix. Et mémé dans tout ça ? On l'enterre ou on l'incinère ? Qui était Berthe ?

Alyah d'Elie Wajeman, avec Pio Marmaï, Cédric Kahn (France)
Paris 2011. Alex a vingt-sept ans. Il vit de la vente de shit et paye les dettes de son frère Isaac, lequel après avoir été son soutien est devenu son fardeau. Alors quand son cousin lui annonce qu’il ouvre un restaurant à Tel-Aviv, Alex imagine le rejoindre pour changer enfin de vie. Déterminé à partir Alex doit trouver de l’argent, quitter Paris qu’il aime tant, renoncer à des amours compliquées, s’éloigner d’un frère destructeur, trouver sa voie.

Camille redouble de Noémie Lvovsky, avec Noémie Lvovsky, Samir Guesmi, Yolande Moreau (France)
Camille a seize ans lorsqu’elle rencontre Éric. Ils s’aiment passionnément et Camille donne naissance à une fille… 25 ans plus tard : Éric quitte Camille pour une femme plus jeune. Le soir du 31 décembre, Camille se trouve soudain renvoyée dans son passé. Elle a de nouveau seize ans. Elle retrouve ses parents, ses amies, son adolescence… et Éric. Va-t-elle fuir et tenter de changer leur vie à tous deux ? Va-t-elle l’aimer à nouveau alors qu’elle connaît la fin de leur histoire ?

Dangerous Liaisons de Hur Jin-ho, avec Zhang Ziyi, Jang Dong-kun, Cecilia Cheung (Chine)
Alors que la guerre menace à Shanghai, la séduisante libertine Mo Jieyu tombe sur un ancien amant Xie Yifan, coureur de jupon qui n'a jamais cessé de l'aimer. Elle le persuade de jouer à un jeu périlleux : il devra séduire l'innocente et naïve Du Fenyu puis la quitter. Le jeu s’avère de plus en plus dangereux à mesure que Xie tombe amoureux de Du.
Prenant place dans les années 1930 à Shanghai, une ville séduisante et tumultueuse aussi appelée le « Paris de l'Est », ce film est une adaptation du roman français « Les Liaisons dangereuses », écrit par Choderlos de Laclos.

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar (France/Belgique/Luxembourg)
C'est l'histoire d'une amitié entre Ernest, un gros ours qui veut faire l'artiste et Célestine, une petite souris qui ne veut pas devenir dentiste...

Fogo de Yulene Olaizola (Mexique/Canada)
La détérioration d'une petite communauté de l'île de Fogo contraint ses habitants à partir. Des lieux autrefois occupés par des humains prennent maintenant part à un véritable paysage de toundra. En dépit de leur avenir, certains résidents décident de rester, s'accrochant à leurs souvenirs et pleurant leur passé, lorsque la vie à Fogo était bien différente.

Gangs of Wasseypur de Anurag Kashyap, avec Manoj Bajpayee, Richa Chaddha, Reema Sen (Inde)
Wasseypur, Inde. La ville voit s’opposer trois générations de gangsters héritiers de Shahid Khan, celui qui le premier se lança dans le pillage de trains britanniques, au pouvoir sans partage du clan de Ramadhir Singh. Devenu paria, Shahid Khan est contraint de travailler dans la mine de son pire ennemi, Ramadhir Singh. Sardar Khan, fils de Shahid et coureur de jupons invétéré, a juré de rétablir l'honneur de son père en devenant l'homme le plus redouté de Wasseypur. C’est Faizal Khan, fils de Sardar et petit-fils de Shahid, grand fumeur d’herbe, cruel et sans pitié, qui reprend le flambeau.

Infancia clandestina (Clandestine Childhood) de Benjamin Ávila, avec Ernesto Alterio, Natalia Oreiro (Arg.)
Argentine 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de clandestinité, de militantisme et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

The King of Pigs, film d'animation de Yeun Sang-ho (Corée du Sud)
Anciens camarades de classe, Kyung-min, homme d’affaires d’une trentaine d’années, et Jong-suk, écrivain sans emploi, se retrouvent à l’occasion d’un repas. Ils se souviennent que durant leur scolarité, un groupe d’écoliers particulièrement cruels, les « dogs », faisaient régner la terreur en infligeant vexations et humiliations à une partie des élèves, les « pigs ». Kim Chul, un de leurs camarades, osa un jour se rebeller et affronter les « dogs », devenant ainsi le seul espoir de s’affranchir de leur tyrannie. 15 ans après, il demeure un véritable héros, mais derrière cette figure, les deux hommes revisitent l’histoire trouble qui les lie l’un à l’autre.

No de Pablo Larraín, avec Gael Garcia Bernal, Alfredo Castro, Antonia Zegers (Chili/USA)
Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet, face à la pression internationale consent à un référendum sur sa présidence en 1988, les dirigeants de l'opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, d’être le fer de lance de leur campagne. Avec peu de moyens et sous la surveillance constante des hommes de Pinochet, Saavedra et son équipe conçoivent un plan audacieux pour remporter le référendum et libérer leur pays de l’oppression.

Opération Libertad de Nicolas Wadimoff, avec Laurent Capelluto, Stipe Erceg (Suisse/France)
En 1978, les membres d’un groupuscule révolutionnaire suisse s’attaquent à une banque de la banlieue de Zurich. Afin de prouver les collusions entre le système financier helvétique et les dictatures, ils filment l’intégralité de leur action. En 2011, les cassettes vidéo de l’Opération Libertad, réapparaissent...

Rengaine de Rachid Djaïdani, avec Slimane Dazi, Stéphane Soo Mongo, Sabrina Hamida (France) 
Paris, aujourd'hui. Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n'avait pas quarante frères et que ce mariage plein d'insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés: pas de mariage entre Noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s'opposer par tous les moyens à cette union...

Le Repenti (El taaib) de Merzak Allouache, avec Nabil Asli, Adila Bendimered (Algérie/France)
Algérie région des hauts plateaux. Alors que des groupes d'irréductibles islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste quitte la montagne et regagne son village. Selon la loi de « pardon et de concorde nationale », il doit se rendre à la police et restituer son arme. Il bénéficie alors d'une amnistie et devient « repenti ». Mais la loi ne peut effacer les crimes et pour Rachid s'engage un voyage sans issue où s'enchevêtrent la violence, le secret, la manipulation.

Room 237 de Rodney Ascher (USA) 
L'invasion des profanateurs de sépulture est très largement perçu comme étant une allégorie du Maccarthisme, Matrix est chargé d’une symbolique christique quant à Godzilla il ne peut être qu’une évocation des ravages causés par la bombe atomique. Cependant un film, plus qu’aucun autre, a généré analyses, interprétations et discordes au sujet de sa réelle signification : Shining de Stanley Kubrick. Né de conversations sans fin entre le producteur Tim Kirk et le réalisateur, Room 237, explore les multiples théories élaborées autour de la véritable signification du film de Stanley Kubrick en donnant la parole à cinq personnes obsédées par ce chef d’œuvre de l’horreur.

La Sirga de William Vega, avec Joghis Seudin Arias, Julio César Roble (Colombie/France/Mexique)
Alicia est désemparée. En fuyant la violence armée dans laquelle elle a perdu ses êtres les plus chers, elle atterrit à La Sirga, l’auberge d’Oscar, le seul membre de la famille qu’il lui reste. Dans La Sirga, au bord d’un grand lac des Andes, elle va essayer de reconstruire sa vie. Mais cet endroit où elle se sent en sûreté ne sera pas épargné par les conflits. Le retour de Freddy, le fils qu’Oscar a attendu pendant des années, ses intentions énigmatiques et son possible lien avec des acteurs de la guerre, apporteront à La Sirga ce qu’Alicia craint le plus.

Sueño y silencio (The Dream and the silence) de Jaime Rosales, avec Oriol Roselló (Espagne/France)
Oriol et Yolanda vivent à Paris avec leurs deux filles. Il est architecte, elle est professeur de lycée. Au cours de vacances dans le delta de l'Èbre, au sud de la Catalogne, un accident bouleverse leur existence.

The We and the I de Michel Gondry, avec Michael Brodie, Teresa Rivera, Laidychen Carrasco (USA) 
C'est la fin de l'année. Les élèves d'un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l'été. Le groupe d'adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…


SÉANCES SPÉCIALES :

La Noche de enfrente de Raul Ruiz, avec Christian Vadim, Valentina Vargas (Chili/France) 
Trois âges d'un homme qui voit la mort venir s'entrecroisent. Le film-testament de Raoul Ruiz.

Touristes (Sightseers) de Ben Wheatley, avec Alice Lowe, Steve Oram (Royaume-Uni)
Tina a toujours mené une vie paisible et bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces « vacances de rêve » dégénèrent : touristes négligents, ados bruyants et campings réservés vont rapidement mettre en pièces le rêve de Chris et de tous ceux qui se trouveront sur son chemin.



SEMAINE DE LA CRITIQUE
Section parallèle du Festival de Cannes, la Semaine de la Critique se consacre, depuis ses débuts, à la découverte des jeunes talents. Dès sa création par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma en 1962, elle s’est fixée pour mission de mettre à l’honneur les premières et deuxièmes œuvres des cinéastes du monde entier. 

LONGS MÉTRAGES :

Aqui y Allá d'Antonio Méndez Esparza, avec Teresa Ramírez Aguirre (Esp./USA/Mex.)
Après avoir travaillé des années aux États-Unis, Pedro rentre chez lui, dans un petit village de montagne à Guerrero, au Mexique. Il y retrouve ses filles, devenues plus âgées mais aussi plus distantes, et sa femme, toujours aussi souriante. Cette année, les villageois s’attendent à une récolte abondante et il y a du travail en ville. Toutefois, étant habitués à la précarité, leur intérêt se tourne principalement vers leurs familles ou les opportunités de travail plus au Nord, de l’autre côté de la frontière.

Au galop de Louis-Do de Lencquesaing, avec Valentina Cervi, Marthe Keller, Alice de Lencquesaing  (France)

Ada avait construit sa vie, elle en était contente, en tout cas elle croyait l'être. Elle avait l'air heureuse en couple, avait eu un enfant, prévoyait même de se marier, et pof... elle était tombée sur Paul... Un écrivain en plus, ce Paul, et qui vit seul avec sa fille, a une mère des plus envahissantes, et qui a la mauvaise idée de perdre son père alors même que cette histoire commence à peine... La vie s'accélère. Il était temps.

Hors les murs de David Lambert, avec Guillaume Gouix, Matila Malliarakis (Belg./Canada/Fr.)
Paulo, un jeune pianiste, rencontre Ilir, un bassiste d'origine albanaise. Aussitôt, c’est le coup de foudre. Du jour au lendemain, Paulo quitte sa fiancée pour s'installer chez Ilir. Le jour où ils se promettent de s’aimer pour la vie, Ilir quitte la ville et ne revient plus...

Los salvajes d'Alejandro Fadel avec Leonel Arancibia, Roberto Cowal, Sofía Brito (Argentine)
 
Comme dans un western, tout commence par une évasion. Cinq adolescents s’évadent avec violence d’un centre de redressement en Argentine. C’est alors que débute un pèlerinage d’une centaine de kilomètres vers la promesse d’un foyer. Ils chassent pour se nourrir, pillent, se droguent, se lavent dans des rivières, se battent entre eux et font l’amour. Un voyage dans des paysages sauvages, une fable mystique sur le courage et la grâce.

Peddlers de Vasan Bala, avec Gulshan Devaiah, Siddharth Mennon, Kriti Malhotra (Inde)

Mumbai : une ville fantôme peuplée de millions d’habitants. Une femme ayant un objectif précis, un homme vivant dans le mensonge, un autre errant sans but. Ils se croisent, se heurtent. Certaines rencontres auront des conséquences, d’autres non. Imperturbable, la ville continuera de vibrer.

Sofia's last ambulance d'Ilian Metev, avec Krassimir Yordanov, Mila Mikhailova (Bulgarie)

Dans une ville qui ne possède que 13 ambulances pour deux millions d'habitants, Krassi, Mila et Plamen sont nos héros improbables : gros fumeurs, bourrés d’humour et sans cesse en train de sauver la vie à autrui, malgré le grand nombre d’obstacles. Cependant, le système brisé les met à rude épreuve. Combien de temps vont-ils encore tenir à sauver les écorchés de la société jusqu'à ce qu'ils perdent leur empathie?

Les Voisins de Dieu (God's Neighbors) de Meni Yaesh, avec Roy Assaf, Gal Friedman (Israël/France)

Il faut respecter les règles. Avi, Kobi et Yaniv, trois bons copains, se sont auto-désignés surveillants d’un quartier de Bat Yam en Israël. Ils sont jeunes, savent se battre, Avi est leur chef. Ils surveillent les tenues des femmes, font respecter le shabbat, et s'assurent que les Arabes de la ville de Jaffa n’entrent pas dans le quartier avec leurs voitures diffusant de la musique tonitruante. L'équilibre de la bande vacille le jour où Avi tombe amoureux d’une jeune fille.


FILM D'OUVERTURE :

Broken de Rufus Norris, avec Tim Roth, Cillian Murphy, Rory Kinnear (Royaume-Uni)
Après avoir été témoin d’une agression brutale, Skunk se rend compte que la maison où elle vit, son quartier, son école, lui sont devenus étrangers, presque hostiles. Les certitudes rassurantes de l’enfance ont laissé place à l’inconnu et à la peur. Et, alors qu’elle se tourne vers un avenir devenu soudain plus sombre, son innocence n’est plus qu’un souvenir. En cherchant le réconfort dans l’amitié muette de Rick, un garçon doux mais abîmé par la vie, Skunk va se trouver confrontée à un choix. Poursuivre un chemin dans lequel elle ne se reconnaît plus, ou quitter les ruines de son ancienne vie...


SÉANCES SPÉCIALES :

Augustine d'Alice Winocour, avec Vincent Lindon, Soko, Chiara Mastroianni (France) 
Paris, hiver 1885. A l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, le professeur Charcot étudie une maladie mystérieuse : l’hystérie. Augustine, 19 ans, devient son cobaye favori, la vedette de ses démonstrations d’hypnose. D’objet d’étude, elle deviendra peu à peu objet de désir.

J'enrage de son absence de Sandrine Bonnaire, avec William Hurt, Alexandra Lamy, Augustin Legrand (Fr.)
Après dix ans d'absence, Jacques ressurgit dans la vie de Mado, aujourd’hui mariée et mère de Paul, un garçon de sept ans. La relation de l’ancien couple est entachée du deuil d’un enfant. Alors que Mado a refait sa vie, Jacques en paraît incapable et lorsqu’il rencontre Paul, c’est un choc. La complicité de plus en plus marquée entre Jacques et Paul finit par déranger Mado qui leur interdit de se revoir. Mais Jacques ne compte pas en rester là...

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel