Actualités

Une semaine animée

Publié le 15 février 2012 dans Festivals

Le programme d’Anima, du 17 au 26/2 à Flagey, est riche en (re)découvertes pour tous les âges. Revue de détails des points forts de la programmation.
Film d’ouverture : La colline aux coquelicots
Le cinéma d’animation japonais est présent en force cette année. Très logiquement, c’est le nouveau film du fils d’Hayao Myazaki, Goro, qui ouvre les festivités le 17/02 à 20h30. L’histoire se déroule dans les années 60 et conte la rencontre entre deux lycéens, Shun et Umi, dont le père a disparu durant la guerre.

Animatins
Comme il n’est jamais trop tôt pour biberonner de l’animation, Anima ouvrira désormais ses portes à 10h du matin (du 21 au 24/02), pour les plus petits. L’occasion de (re)voir "Le chat potté" (21/02), "Le monstre de Nix" (22/02), "Le Gruffalo" (23/02) et "Les aventures de Tintin", version Spielberg et en 2D (24/02).

La nuit animée
Le 25 février, à partir de 21h30. Quarante films à découvrir jusqu’aux petites heures du 26 février, dont les trois quarts inédits. On y verra, notamment, le nouveau court métrage de Bill Plympton, quatre d’Alexey Alexeev, ou une délicieuse fantaisie de Spike Jonze et Simon Cahn, "Mourir auprès de toi", où les couvertures de classiques de la littérature anglo-saxonne s’animent sur les étagères d’une célèbre librairie anglophone de Paris.

Midori-Ko
Un film japonais inédit de l’illustratrice Keita Kurosaka, qui retient l’attention par son traitement graphique original. Dans un Tokyo postapocalyptique, une étudiante imagine un nouveau type d’aliment qui permettrait de mettre fin à la famine qui tenaille les habitants. A partir de 16 ans.

Tatsumi
La biographie animée du mangaka Yoshihiro Tatsumi, en six courts métrages supervisés par Eric Khoo. Une réussite qui ravira tous les amateurs de mangas et d’animations. Ainsi qu’une réflexion sur la vie d’artiste. A partir de 16 ans. (18/02 à 22h et 25/02 à 18h).

Street Animation, Anim Game, Pictoplasma, etc.
Toujours attentif aux nouvelles tendances et à l’évolution des arts graphiques, Anima consacre plusieurs séances et certaines rencontres professionnelles aux artistes de rue ou aux animateurs usant des murs de nos rues comme d’un nouvel espace d’aventures animées : voici la Street Animation (24/02 à 18h). Dans le même esprit pluridisciplinaire, le collectif berlinois Pictoplasma, désormais habitué du festival, met en mouvement son bestiaire fantastique (18/02 à 20h et 25/02 à 20h30), tandis que les murs du Flagey sont ouverts aux Bruxellois du collectif Versus. L’illustrateur français Igor-Alban Chevalier fera partie des invités des journées Futuranima (le 25/02 à 14h30). Flirtant depuis longtemps ensemble, animation et jeux vidéo révéleront leurs influences réciproques dans la séance Anim Game (23/02 à 18h).

Focus Espagne
Depuis le milieu des années 1990, l’Espagne occupe une place de choix sur la carte de l’animation européenne. Pas moins de six longs métrages dans la langue de Cervantès seront présentés, dont un consacré au troisième âge ! ("Arrugas", 21/02 à 19h30 et 25/02 à 22h). A voir aussi, le très beau "Nocturna" de Victor Maldonado et Adrià García (19/02 à 11h). Deux séances programment, par ailleurs, le meilleur des courts métrages ibères.

Air suisse
Que ceux privés de vacances d’hiver se réjouissent : Anima a pensé à eux avec une rétrospective consacrée à l’animation suisse. Cinq séances de courts métrages, dont une entièrement dévolue à l’animatrice Isabelle Favez.

Open Screenings
C’est une des nouveautés de cette 31e édition. Pour les animateurs en herbe, amateurs ou éternellement en retard, Anima ouvre ses écrans le temps d’une séance, libre d’accès et gratuite. Le 23/02 à 20h30. Seule condition : un petit mail à office@folioscope.be.

Rétrospective Manuel Gomez
C’est un réalisateur d’animation belge, parmi les plus prolifiques, les plus tenaces et les plus originaux, qui sera à l’honneur d’une des programmations spéciales de la Cinematek. Depuis trente ans, l’autodidacte Manuel Gomez a construit une œuvre inclassable, dont une série consacrée aux sept péchés capitaux. A la Cinematek, du 22 au 26 février.

Le site officiel d'Anima
Le site de la CINEMATEK

Alain Lorfèvre

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel