Actualités

"C’est dur de quitter un rôle" : entretien avec Vanessa Hudgens

Publié le 15 février 2012 dans Actu ciné

A l'affiche cette semaine de "Voyage au Centre de la Terre 2", elle tente de casser son image d’ado modèle. Surtout visuellement
Réfléchissez-y avant de pousser vos enfants sur les chemins de la célébrité. Depuis l’adolescence, où qu’elle aille, Vanessa Hudgens entend autour d’elle le sifflotement des airs d’High School Musical ou les cris stridents de fans en furie. Et pour casser son image et passer à autre chose, il faut se lever tôt.

Histoire de bien faire comprendre aux producteurs et aux journalistes qu’à 23 ans elle n’est plus une jeune fille en fleur, c’est dans une robe très décolletée et encore plus transparente, style années folles, que la petite (1,55 m) Californienne entame son opération séduction lors de la promo parisienne de Voyage au centre de la Terre 2 : L’Île mystérieuse. Mais on n’efface pas aussi facilement des années de cours de communication Disney. Ses discours restent en effet ceux d’une ado bien sous tous rapports telle qu’on les aime à Hollywood. La preuve…

Le film fait référence aux livres de Jules Verne ?
Je lis beaucoup, mais surtout des scripts. J’aime voyager et quand j’en ai le temps, je lis surtout sur les endroits que je vais visiter. De manière générale, je préfère faire des activités à l’extérieur.

Le voyage de ses rêves ?
L’Inde. J’aimerais étudier ses légendes, sa culture et y faire du yoga.

Se reverrait-elle dans une autre comédie musicale ?
Pourquoi pas ? Ce qui compte, c’est d’avoir un bon scénario. Et du talent qui vous entoure. Je n’avais jamais tourné de film d’aventures avant celui-ci. Cela me semblait presque trop excitant pour être vrai. Le tournage était génial, très amusant. Peu importe que cela soit une saga ou pas : je cherche les rôles qui me font grandir et dans lesquels je m’amuse.

Jouer avec Dwayne Johnson et Michael Caine ?
On apprend énormément d’eux. Ils sont si bons. Michael Caine est fascinant, à l’instar de sa carrière. Il est incroyable. Avant de tourner, il me rappelait que les répétitions sont le secret d’une scène réussie. Il transmet beaucoup de petits trucs comme ça.

Que représente l’aventure pour elle ?
 “Je ne peux pas être trop précise : la vie est une aventure incroyable.

Le plus gros challenge du tournage ?
C’était vraiment très physique. Tous les jours, il fallait enchaîner les courses, les sauts, les cascades dingues. On ne savait jamais ce qui allait nous arriver. C’était très exigeant mais j’ai adoré ça.

L’amitié , au centre du film ?
C’est essentiel. J’espère que ce que je vis actuellement durera toujours. Les amis vous poussent à être meilleure, ils croient en vous et vous croyez en eux : l’amitié, c’est prendre et donner. Elle réclame du temps, des efforts, de l’énergie, de l’amour mais tout le monde a raison d’en rêver.

Comment voit-elle la suite de sa carrière ?
Le but, c’est de jouer autant de personnages diversifiés que possible. Je me considère comme une comédienne, donc j’aime me transformer complètement et m’investir à fond dans un rôle. Même si c’est difficile de le quitter ensuite. J’aime bien que les films donnent la parole à ceux qui ne l’ont pas d’habitude. Surtout avec un bon réalisateur. Il faut suivre son cœur et rester fidèle à ce qu’on est.

Les petites filles vont boire ses paroles…


Envoyé spécial à Paris, Patrick Laurent

Personnalités liées

Avis des internautesdu film

Vous devez être connecté pour ajouter une critique Créez un compte
Soyez le premier à publier une critique

Calendrier des Festivals

Newsletter Cinebel

Partager

Suivez Cinebel